Observations au rucher en mai 2012

Après un mois d’avril très arrosé, les précipitations sont plus rares en mai en Mayenne (53 mm, dont 32 mm le week-end de l’Ascension). Les températures restent fraîches pour la saison en début de mois, puis font de belles pointes en deuxième quinzaine. Cela laisse quelques jours aux abeilles pour sortir et commencer à stocker du miel dans les hausses avant la fin de la floraison du colza.

Tout le monde à la maison !

Les quelques périodes ensoleillés du début de mois sont mises à profit par les colonies pour essaimer. En quelques jours, beaucoup de ruches se sont allégées d’une partie de leurs habitantes.
Cela compromet bien évidemment la récolte d’été mais il ne faut pas oublier que l’essaimage est un processus naturel utilisé par les abeilles depuis des millénaires pour assurer leur reproduction. Et puis ces soirées passées à courir après les essaims accrochés ça et là ne manquent pas de charme, ni d’imprévus !

 

La récolte de printemps est effectuée le 23 mai dans les deux ruchers, à la fin de la floraison du colza. Il y a moins de miel que l’an dernier, et une partie a déjà cristallisé dans les cadres. Cette manne était cependant inespérée car, deux semaines auparavant, les hausses étaient quasiment vides…

 

 

Publicités