Observations au rucher en juillet 2012

Un temps frais et pluvieux a persisté jusqu’au 17 : nuits fraîches et températures ne dépassant pas 19°c l’après-midi. De plus, 104 mm de pluie ont été enregistrés au cours de la première quinzaine, pour un total mensuel de 143 mm !
L’amélioration est remarquable au cours de la troisième décade : pas de pluie (hormis un gros orage) et des températures enfin estivales, parfois voisines de 30°c l’après-midi pendant presque une semaine.

Abeille sur lavande

Les floraisons se sont prolongées en juillet cette année, le soleil n’ayant pas grillé la végétation. Le tilleul argenté et le catalpa terminent la leur au cours de la première quinzaine. Les abeilles visitent le perovskia, la symphorine, l’abélia et des plantes aromatiques comme le thym, l’origan ou la sarriette. La lavande est toujours en fleurs mais seuls certains pieds sont visités par les abeilles les jours de grande chaleur. Les autres sont surtout fréquentés par les bourdons. Dans les champs et les fossés, le temps frais et humide de la première quinzaine a cependant permis de conserver beaucoup de fleurs qui sont habituellement fanées en cette période. C’est ainsi que la ronce et le trèfle sont encore bien fleuris en fin de mois et la chaleur de la troisième décade leur permet de produire un nectar apprécié des abeilles.
La récolte d’été sera probablement assez faible : les essaimages multiples – et parfois répétés – ont réduit la population des ruches. De plus, les conditions météorologiques n’ont pas permis aux butineuses de sortir longtemps chaque jour, et le nectar a souvent été lessivé par les pluies quotidiennes…. Le retour du beau temps en troisième décade entraîne cependant une bonne rentrée de nectar. Les alvéoles seront-elles operculées à temps pour le jour de la récolte ?

Publicités