Observations au rucher en janvier et février 2013

Beaucoup de grisaille pour commencer l’année 2013. Les jours se suivent et se ressemblent malheureusement beaucoup…

Trois bonnes averses de neige viennent rompre la monotonie les 18, 21 et 26 janvier. Au cours de ce premier mois, le pluviomètre aura enregistré 74 mm de précipitations. Le froid est plus marqué en deuxième quinzaine : les températures maximales dépassent rarement du 13 au 26 janvier, puis remontent progressivement.
Cette tendance au froid se poursuit en février. Hormis durant quelques journées, les maximales restent souvent inférieures à 5°. Les précipitations sont légèrement réduites par rapport au mois précédent (70mm) et elles se produisent principalement en première quinzaine.

Neige au rucher du Plessis en janvier 2013

Neige au rucher du Plessis en janvier 2013

Comme chaque année à la même époque, les possibilités de butinage sont de toute façon limitées : quelques touffes de bruyère ici, le laurier-tin ailleurs ou encore les premiers noisetiers sont visités par les abeilles lors de leurs très rares sorties. Les crocus offrent aussi en fin de période de bonnes quantités de pollen. Seules les plantes les plus proches des ruches sont utiles aux butineuses en cette saison car elles ne se déplacent que dans un rayon limité.

Retrouvez aussi toutes mes images en cliquant sur l’onglet Photos.

 

Publicités

Observations au rucher en janvier et février 2012

L’année commence dans la grisaille et une relative douceur. A la mi-janvier, quelques jours de froid nous offrent un franc ciel bleu trop vite disparu. C’est le 30 janvier que la neige tombe toute le journée, couvrant le sol de plusieurs centimètres de poudre blanche.

 

Cet épisode marque le début d’une période de froid intense avec des températures matinales descendant jusqu’à -10°c. La neige tombe encore le 5 février sur une dizaine de centimètres et se maintient une semaine sur le sol gelé. Cette vague de froid oblige les abeilles à rester cloîtrées pour la première fois depuis l’automne.
Il faut attendre le 13 février pour voir des températures positives au lever du jour et la neige commencer à fondre. A partir du 25 février, les températures très douces l’après-midi incitent les abeilles à sortir en nombre des ruches.

Ruche sous la neige

Les possibilités de butinage sont de toute façon limitées en ce début d’année : quelques touffes de bruyère ici, le laurier-tin ailleurs ou encore les premiers noisetiers.