Crise du logement

Même si le manque de pluie de juillet a fortement ralenti les entrées de nectar, l’été 2015 aura permis à beaucoup d’apiculteurs de réaliser de belles récoltes de miel. Pour les colonies les plus actives, il a fallu doubler les hausses sur la ruche afin d’agrandir l’espace de stockage.

Lorsque cela n’a pas été fait à temps sur une ruche, les abeilles trouvent des subterfuges. Ainsi, nous avons trouvé cette année dans une hausse une belle brèche remplie de miel construite entre deux cadres !

Brèche construite entre deux cadres dans une hausse bien pleine

Brèche construite entre deux cadres dans une hausse bien pleine